tarifs_vols

Réaction après article Ouest France

"Un trou d'air pour l'aéroport"

Suite à l'article  paru dans le Ouest-France ce jour intitulé "Un trou d'air pour l'aéroport", l'ADARB souhaite réagir :
La baisse du trafic aérien à Rennes (-8% en septembre) est un phénomène isolé dans le grand Ouest : Caen + 22%, Nantes +20,5%, Brest +18% au mois d'août 2019. Le trafic national est à plus de 5%.
Le "fligskam" et le Brexit ne sont donc pas pour grand chose pour expliquer ce "trou d'air" et on reste pantois devant de telles excuses !
Cette baisse est liée à de nombreux facteurs déjà publiés par l'ADARB auprès des médias, dont le journal OF parfaitement au courant de nos communiqués :
        - Communiqué du 22/03/19 "Evolution de l'offre des aéroports dans l'Ouest"
        - Communiqué du 05/06/19 "Accessibilité de l'Aéroport de Rennes"
        - Communiqué du 15/06/19 "Euthanasie économique"
        - Communiqué du 09/07/19 "Où vont les bénéfices de l'Aéroport de Rennes ?"
        - Communiqué du 16/09/19 "Un chantier d'avenir pour la Métropole de Rennes"
        - Communiqué du 17/10/19 "Interview France 3 sur la "60% d'Air France à Rennes"
        - Communiqué du 01/10/19 "On fait des parking, on supprime des lignes"
        - Communiqué du 03/10/19 "Aéroport inadapté aux affaires"
        - Diagramme de ce jour sur la comparaison des prix des billets entre les aéroports régionaux*
L'ADARB ne peut réduire la mauvaise situation du trafic aérien à Rennes à un simple "trou d'air" mais plutôt à un ensemble de facteurs qui témoignent du désintérêt de la Région Bretagne et des exploitants pour :
- le développement économique de la métropole rennaise ,
- le désenclavement européen de la Bretagne à travers un aéroport performant dans la capitale de Bretagne,
- la vigilance à l'égard des actionnaires de la SEARD, désintéressés par le développement de l'aéroport de Rennes-Bretagne,
.... Ce qui devrait prochainement faire l'objet de remarques de la part de la Cours Régionale des Comptes.
L'ADARB demande :
Un nouveau CDSP avec un renouvellement et un élargissement des actionnaires (à la Métropole  notamment) au sein de la SEARD, capables d'investir,
Des objectifs plus ambitieux et une mise à niveau de l'aéroport en fonction de son potentiel réellement sous exploité
Une harmonisation des vols entre Nantes et Rennes
La création rapide de nouvelles lignes au départ de Rennes
La création d'une base EasyJet ou d'une autre compagnie à Bas Cout.
Ci-dessous, une illustration supplémentaire du "décalage" entre Rennes et ses concurrents régionaux :
*« Des billets trop chers au départ de l'aéroport de Rennes ! »

 

L’ADARB demande aux élus de la Région Bretagne et aux actionnaires de la Société d’Exploitation de l’aéroport un alignement des prix des billets d’avion au même niveau que ses concurrents régionaux.
Pour l'essor de la capitale bretonne, nous souhaitons un aéroport digne d'une métropole européenne à Rennes.
Hervé CAVALAN

Président ADARB
tarifs_vols
HerveCarlavan-France3Bretagne

France 3 Bretagne – 17.09.2019

France 3 Bretagne - 17.09.2019

Notre dernier communiqué, et l'interview de l'ADARB sur France 3 Bretagne hier soir, ont fait le Buzz dans le Landerneau des actionnaires de l'aéroport de Rennes. En réaction, c'est désormais le Black out complet de l'aéroport auprès des médias.
L'Interview en fait a duré plus de 10 minutes mais seules 10 secondes en ont été retenues. Mais elles mettent l'accent sur le manque d'investissements et de diversification des compagnies desservant l'aéroport. C'est exactement la raison pour laquelle l'aéroport connaît aujourd'hui une décroissance désastreuse. De plus  le journaliste a bien fait la démonstration qu'au contraire de ses concurrents (Brest, Caen et Nantes dont les trafic évoluent fortement au mois d'Août) seule Rennes connaît une involution au mois d'août, et en cumul fixe une évolution ridicule. Ce qui contrarie les habituelles communications de l'aéroport de Rennes sur sa croissance explosive.
 
Ce que l'ADARB souhaite c'est la volonté des actionnaires pour attirer de nouvelles compagnies à Bas Coût pour de nouvelles destinations en investissant une meilleur part de leurs bénéfices...
Hervé CAVALAN
Président ADARB

19/20 France3 - 18/09/2019

Communiqué ADARB – 02 10 2018

Mesdames, Messieurs,

« Aéroport de Rennes : arrêtons l’hypocrisie collective »

Suite aux articles parus dans la presse régionale concernant l’obtention de terrains appartenant à l’Etat et destinés à agrandir les parking de l’Aéroport de Rennes-Bretagne, l’Association pour le Développement de l’Aéroport de Rennes-Bretagne (ADARB) tient à réagir et à dénoncer le manque d’envergure de nos décideurs.

Vous trouverez donc ci dessous en fichier joint notre communiqué.

L’ADARB se tient à votre disposition pour toute rencontre.

Avec nos salutations distinguées,
Hervé CAVALAN
Président ADARB

Lire le Communiqué ADARB – 02 10 2018

Quelques nouvelles de l’aéroport

Bonjour à toutes et tous,

Quelques nouvelles de l’aéroport : une nouvelle ligne vers Bruxelles à partir de septembre prochain (Voir article OF du 12-06-18  ).
D’autres lignes (EasyJet) devraient être annoncées prochainement.

78764 passagers en Mai c’est une progression de +23,6% par rapport à Mai l’année dernière mais seulement de +13,9% en cumul depuis janvier. Février n’a pas été bon (-0,4%). Au rythme de plus de 13% nous dépasserons facilement les 820 000 passagers en 2018 et pas loin du million en 2020. Si l’offre est encore augmentée, cela devrait pouvoir se faire.
Le problème des parkings devient crucial.

Hervé CAVALAN
Président ADARB

Ouest-France 09-06-2018

Bonjour à tous,

Une partie du courrier que l’ADARB à fait récemment parvenir aux décideurs a été repris dans le journal d’aujourd’hui. Tiens, Ouest-France se fait le relais de l’ADARB ? Bon, profitons-en (Même si c’est encore un peu interprété).

Un autre article sur Nantes. Là, comme ailleurs on envisage ou on construit des halls d’accueil spécifiques aux passagers ‘low cost » moins luxueux, plus pratiques et moins couteux. L’ADARB qui se prononce pour un déménagement de l’aérogare sur le côté nord de la piste pourrait proposer de ne déménager que les vols et passagers « low-cost » sur le côté nord dans des installations moins couteuses. Qu’en pensez-vous ?
Bon WE,

Hervé CAVALAN
Président ADARB

 

0uest France du 090618 (PDF)