POTENTIEL SOUS-EXPLOITE

L’aéroport Rennes-Bretagne : un potentiel sous-exploité.

Rennes, rare grande métropole française sans aéroport millionnaire

Trafic passagers 2016 des aéroports des grandes métropoles régionales françaises

frequentation_RNS-2016
Aéroport de Rennes-Bretagne : 640 000 passagers

Un aéroport en retard de développement, à combler pour répondre aux ambitions internationales de Rennes

Un niveau de trafic passagers pas conforme au potentiel de son territoire desservi.

  • Seulement 640 000 passagers pour une aire de chalandise directe de 1,3 Millions d’habitants et 600 000 emplois.
  • Une situation anormale comparé aux aéroports nantais et brestois.
    (cartes ci-dessous)

ancrage

En exploitant réellement le potentiel de son aire de chalandise, l’aéroport de Rennes-Bretagne devrait normalement traiter un trafic annuel entre 1,6 et 2 millions de passagers

La demande aérienne en Ille et Vilaine : la grande EVASION

Estimation de l’évolution de la part de marché des aéroports en Ille et Vilaine

evolution
(Source : UAF + enquêtes passagers aéroports + IATA)

En l’espace de 15 ans, l’aéroport de Rennes-Bretagne a perdu 11% de part de marché dans sa propre aire de chalandise au profit de Nantes Atlantique, et est devenu minoritaire.
En 2015, 68% des besoins aériens du territoire de l’Ille et Vilaine étaient assurés par des aéroports extérieurs.