IDÉES REÇUES

Les idées reçues sur l’Aéroport Rennes-Bretagne

IDÉE REÇUE n°1

« L’aéroport de Rennes-Bretagne n’est pas dimensionné pour être un grand aéroport »
FAUX
De nombreux aéroports dans le monde traitent des millions de passagers avec une piste plus courte ou aussi longue que l’aéroport de Rennes-Bretagne : Bristol, Southampton, Buenos Aires-Newbery, Hobart, Rio Santos Dumont, Cluj-Napoca, etc…

IDÉE REÇUE n°2

« La vraie concurrence de l’aéroport de Rennes-Bretagne, ce sont les aéroports parisiens»
FAUX
L’aéroport de Nantes Atlantique est le VRAI concurrent de l’aéroport de Rennes-Bretagne, sur l’offre low cost/loisirs et vols réguliers courts et moyens courriers vers les grands aéroports européens : en 15 ans, l’aéroport de Rennes-Bretagne a perdu 11% de parts de marché dans son aire de chalandise directe, exclusivement au profit de l’aéroport de Nantes Atlantique.

IDÉE REÇUE n°3

« Pas de place pour l’aéroport de Rennes-Bretagne après la mise en service de Notre Dame des Landes»
FAUX
L’aire de chalandise directe de l’aéroport de Rennes-Bretagne (1h de trajet) serait peu impactée avec le transfert de l’aéroport Nantes-Atlantique à Notre Dame des Landes.
(seulement au sud de l’Ille et Vilaine).

Aires de chalandises directes principaux aéroports du Grand Ouest (1h max de route)

aire_chalandises
Aire de chalandises