email

aux candidats aux élections municipales de mars prochain

Veuillez trouver ci-dessous le mail que nous avons adressé aux candidats aux élections municipales de mars prochain : Mmes Appéré et Gandon et Ms. Compagnon, Darcel, Theurier notamment.

Madame, Monsieur,

Vous êtes candidats aux élections à la mairie de Rennes, ville centre d’une métropole de 450 000 habitants.

À ce titre l’ADARB (Association pour le développement de l’aéroport de Rennes-Bretagne) sollicite vos intentions concernant cet équipement essentiel pour les relations intérieures et internationales de notre ensemble urbain avec les grandes métropoles européennes et du bassin méditerranéen.

Nous ne doutons pas en effet que vous ayez des projets visant au développement de cet aéroport, malheureusement sous-exploité, et n’offrant donc pas au monde économique, culturel et touristique les facilités de déplacements que la seule ligne ferroviaire à grande vitesse ne peut assurer.

Sous-exploité ? Le trafic passager de l’aéroport de Rennes dans une aire urbaine de 720 000 habitants est neuf fois moins important que celui de Nantes dans une aire urbaine de 960 000 habitants.

Après l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, l’ADARB n’a cessé de présenter aux responsables politiques et économiques les « pistes » à suivre en matière d’équipements, d’appels au compagnies aériennes, notamment à bas coût, de liaisons entre la gare de Rennes et son aéroport. Elle n’a pas été entendue, comme si l’aéroport (actuellement classé 22e !) était un outil accessoire et secondaire pour la 10e métropole de France prétendue à vocation européenne.

Or les décideurs de l'aéroport de Rennes-Bretagne, malgré leurs moyens, n’ont actuellement que des objectifs médiocres face aux défis européens que doit relever la métropole rennaise.
Aussi, l’ADARD, association apolitique, vous interroge sur votre programme et vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à sa demande. Elle fera en temps voulu le point sur les réponses dont elle diffusera les contenus.

Hervé CAVALAN
Président ADARB

journal le monde

un article du « Monde »

Bonjour à toutes et à tous,

Vous lirez dans le document joint, un article du "Monde", que ce que nous avions révélé des pratiques de Vinci à Rennes, se trouve confirmée ailleurs. En effet, les lyonnais dénoncent à leur tour les pratiques excessives de Vinci qui rémunèrent grassement leurs actionnaires aux dépends des capacités d'investissements et de la trésorerie à Lyon-Saint-Exupéry.
C'est pourquoi l'ADARB continuera à demander à la Région Bretagne un nouveau Contrat de Délégation de Service Publique (CDSP), une négociation avec de nouveaux partenaires dont des collectivités publiques ou bien la création d'une Régie pour gérer l'aéroport de Rennes-Bretagne.
Bien à vous,
(Merci à Pierre V. et à Etienne M. pour leur aide)
Hervé CAVALAN

Président ADARB
un article du "Monde"

Candidats aux élections à la Mairie de Rennes, quelles sont vos intentions ?

Candidats aux élections à la Mairie de Rennes, quelles sont vos intentions ?

Madame, Monsieur,

Vous êtes candidats aux élections à la mairie de Rennes, ville centre d’une métropole de 450 000 habitants.

À ce titre l’ADARB  (Association pour le développement de l’aéroport de Rennes-Bretagne) sollicite vos intentions concernant cet équipement essentiel pour les relations intérieures et internationales de notre ensemble urbain avec les grandes métropoles européennes et du bassin méditerranéen.

Nous ne doutons pas en effet que vous ayez des projets visant au développement de cet aéroport, malheureusement sous-exploité, et n’offrant donc pas au monde économique, culturel et touristique les facilités de déplacements que la seule ligne ferroviaire à grande vitesse ne peut assurer.

Sous-exploité ? Le trafic passager de l’aéroport de Rennes dans une aire urbaine de 720 000 habitants est neuf fois moins important que celui de Nantes dans une aire urbaine de 960 000 habitants.  

Après l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, l’ADARB n’a cessé de présenter aux responsables politiques et économiques les « pistes » à suivre en matière d’équipements, d’appels au compagnies aériennes, notamment à bas coût, de liaisons entre la gare de Rennes et son aéroport. Elle n’a  pas été entendue, comme si l’aéroport (actuellement classé 22e !) était un outil accessoire et secondaire pour la 10e métropole de France prétendue à vocation européenne.

Or les responsables de l'aéroport de Rennes-Bretagne  n’ont actuellement que des objectifs médiocres face aux défis européens que doit relever la métropole rennaise. 

Aussi, l’ADARD, association apolitique, vous interroge sur votre programme et vous remercie par avance de l’attention que vous porterez à sa demande.  Elle fera en temps voulu le point sur les réponses dont elle diffusera les contenus.
 
 
Hervé CAVALAN

Président ADARB

Article Ouest-France du 23.01.2020

Ouest France 23 janvier 2020

Article Ouest-France de ce jour

Bonjour à toutes et à tous,
Dans le grand article paru dans le OF de ce jour qui, tout en indiquant une légère baisse du trafic à Rennes en 2019, reproduit les propos très lénifiants des communicants de l'aéroport de Rennes. Mais cet article donne aussi le point de vue critique de l'ADARB.
C'est la première fois que, dans le même article sur les résultats de l'aéroport de Rennes, OF ouvre ses lignes à un point de vue différent.
Article en fichier joint.
Bonne journée,
Hervé CAVALAN

Président ADARB
diagramme

Article de 20 Minutes du 22.01.2020

Article de 20 Minutes

Voici les dernières nouvelles dans le quotidien 20 Minutes aujourd'hui. Et aussi pour le diagramme suivant qui illustre parfaitement que le "bashing" anti-avion ne marche curieusement qu'à ...Rennes !

La progression de Nantes montre à l'évidence que Nantes-Atlantique n'était pas saturé saturé comme ils le prétendaient mais que c'est NDDL qui a déménagé à Nantes Atlantique ! NDDL en fait existe à Nantes. Tandis que les décideurs rennais regardent les avions passer...

 

plus d'informations

diagramme

quotidien 20 Minutes

quotidien 20 Minutes

Vœux de l’ADARB

Vœux de l'Association pour le Développement de l'Aéroport de Rennes-Dinard (ADARB)

Pour une capitale régionale connectée

L’ADARB présente ses meilleurs vœux à tous les décisionnaires influents sur le développement de la capitale bretonne et formule pour 2020 le souhait suivant :

Faire de Rennes et sa métropole une vraie capitale régionale connectée à l’Europe et au pourtour méditerranéen

Actuellement, le dynamisme économique de la capitale bretonne repose essentiellement sur le lien ferroviaire rapide avec Paris. Si les Rennais peuvent prendre conscience de ce dynamisme à travers les grands travaux immobiliers, ils peuvent aussi en comprendre les limites et la fragilité : Rennes est relié presqu’exclusivement à Paris.

Le dynamisme économique de Rennes se trouve ainsi dépendant du seul pouvoir parisien et de la SNCF… voire du bon vouloir des syndicats !

Dans le même temps l’ADARB constate un ralentissement important du trafic passagers à l’aéroport de Rennes en 2019 et prévisible en 2020 avec notamment la suppression de plusieurs lignes aériennes : Bruxelles, Strasbourg, Nice et la réduction de rotations quotidiennes sur Paris CDG, Marseille et Amsterdam.

Avec son aéroport sous exploité, Rennes, en ce début 2020, est toujours la métropole française la plus isolée des centres économiques et touristiques européens.

L’ADARB interpelle ici tous les responsables politiques et économiques régionaux et métropolitains pour influer sur les décisions des actionnaires de la Société d’Exploitation de l’Aéroport de Rennes-Dinard (CCI et Vinci) pour investir et accueillir rapidement de nouvelles compagnies aériennes sur le tarmac rennais.

Ce souhait est d’autant plus réalisable que la SEARD a les capacités d’autofinancer son développement.

Alors qu’attendons nous ?

L’ADARB fait le vœu 2020 de voir enfin décoller l’Aéroport de Rennes-Bretagne.

Hervé CAVALAN
Président ADARB

Meilleurs Vœux

Vœux ADARB 2020